.

Capture d’écran 2022-01-22 à 11.30.23


Les postes en Italie

sous la Révolution et l'Empire

Les postes en Italie sous la Révolution et l'Empire


Dernières insertions : 

HISTOIRES POSTALES : Que c'est triste Raguse... un témoignage épistolaire de la campagne de Dalmatie (1806)   (18.12.2021)

ROYAUME DE NAPLES : l'activation de la Poste aux Armées lors de l'invasion du Royaume  4.1. Les incidences postales de la conquête, 4.2. Le transfert aux autorités civiles du service de la Poste aux Armées  (04.12.2021)

FRANCHISE ET CONTRESEING : introduction de la législation française dans les ex-Etats romains  (13.11.2021)

INSTITUTIONS : le Gouvernement-général des départements au-delà des Alpes   (05.11.2021)

PIÉMONT : création, locaux et personnel de la direction des postes de Turin  (24.10.2021)


.

Veglio 3 en tête - copie

 Inspecteur général des postes de France civiles et militaires en Italie, Claude Monicault joua un rôle majeur dans l'organisation postale de l'Italie sous influence et occupation françaises. 

.

.

Ce site est une contribution à l'étude de l'organisation des postes en Italie durant la période révolutionnaire et impériale : il aborde l'intégration des Etats successivement réunis à la France (Piémont, Ligurie, Toscane puis Etats romains), les relations entretenues avec les royaumes d'Italie et de Naples, ainsi que le fonctionnement de la Poste aux Armées. Une rubrique Histoires postales permet de présenter quelques lettres et documents abordant des thématiques transversales, voire anecdotiques ou, pour certains, débordant du cadre strict de l'Italie. 

Il n'est pas d'histoire postale sans références précises . C'est pourquoi le site s'ouvre par un premier chapitre intitulé  RESSOURCES : il propose des liens pour accéder directement aux textes règlementaires officiels disponibles (parfois de manière malheureusement lacunaire), ainsi que des références bibliographiques éprouvées pour approfondir les différents thèmes abordés. Retracer le cheminement d'une lettre de cette époque à l'aide de Via Michelin ou de Google Maps n'est pas toujours efficace ou pertinent, aussi trouvera-t-on des liens vers des cartes de poste, notamment disponibles sur le site Gallica de la BnF.

La comparaison de deux cartes de l'Italie, l'une en 1789 et la seconde en 1810, permet de saisir l'ampleur des bouleversements politiques et territoriaux advenus dans la péninsule en l'espace de quelques années : création de "républiques-soeur", réunion pure et simple de territoires à la France (les fameux "départements conquis"), mise sous tutelle plus ou moins discrète de principautés et royaumes, la France révolutionnaire puis impériale a joué un rôle non négligeable dans l'histoire de ses voisins transalpins durant près d'un quart de siècle.

La présence et l'influence françaises ont entraîné de profondes réformes institutionnelles et organisationnelles dans tous les domaines et, à cet égard, l'Administration des Postes a occupé une place particulière dans la mesure où Poste aux Lettres et Poste aux Chevaux ont fortement contribué à l'intégration de ces territoires à la France ou à sa sphère d'influence. 

.

Capture d’écran 2021-06-16 à 14.12.07

Les principaux Etats de la péninsule italienne à la veille de la Révolution :

1. Royaume de Piémont et Sardaigne - 2. Duché de Milan - 3. République de Venise - 4. République de Gênes - 5. Duché de Parme - 6. Duché de Modène - 7. Grand-duché de Toscane - 8. Etats romains - 9. Royaume des Deux-Siciles  

 

Italie 1809

La péninsule italienne, en 1810, est désormais divisée en seulement trois grands ensembles : des départements réunis à la France* dont l'annexion s'est opérée entre 1801 (Piémont) et 1809 (Etats romains) ; le royaume d'Italie, Etat satellite dont Napoléon est le monarque, représenté à Milan par un vice-roi, son beau-fils Eugène de Beauharnais ; le Royaume de Naples dont les souverains ont été évincés en 1806 au profit de Joseph Bonaparte, frère aîné de l'empereur, puis de Joachim Murat. 

Seules les îles de Sardaigne et de Sicile échappent à l'emprise de la France et ont respectivement servi de refuge à la dynastie de Piémont chassée de Turin et aux Bourbons chassés de Naples. 

* Les provinces illyriennes, rattachées à la France, bénéficient d'un statut particulier. 



.

Les différentes rubriques sont régulièrement enrichies, certaines ne sont cependant pas encore actives. 

..

Une partie des éléments apportés sur ce site sont le fruit de recherches dont le résultat est en cours de parution dans  Documents philatéliques, revue de l'Académie de philatélie. Nous en remercions le directeur de la publication pour nous avoir permis d'en extrapoler une version "en ligne".

Capture d’écran 2021-06-11 à 05.18.24

Adde parvum parvo magnus acervus erit, Ovide.

Contacter l'auteur

Question ? Commentaire ? Utilisez ce formulaire.

Veuillez renseigner ce champ
Veuillez renseigner une adresse e-mail valide
Veuillez renseigner ce champ
Veuillez renseigner ce champ
Saisie obligatoire
compteur.js.php?url=cgS4Kyx5Xqw%3D&df=yq